Muriel Hurtis maraine de l'AFSE

 

Le parrainage de l’AFSE par MURIEL HURTIS
avec le soutien de la Fédération Française d’Athlétisme

 

Sensibilisée par la situation des enfants concernés par le syndrome d’Evans, la Championne d’athlétisme MURIEL HURTIS a décidé de parrainer l’AFSE. Avec cet acte symbolique fort, MURIEL s’engage dans la lutte pour la survie des enfants concernés, aux côtés des familles, médecins spécialistes et chercheurs et pour la collecte de fonds. Une campagne de communication est lancée dès aujourd’hui et un clip télévisé sera réalisé sous peu avec comme leitmotiv :

 

 

Dans le clip, l’AFSE souhaite établir une analogie entre la vitesse de la Championne et la recherche médicale, qui devrait aller aussi vite qu’elle, et personnaliser son lien avec Muriel.

MURIEL HURTIS incarne parfaitement le système de valeurs de l’AFSE, qui sont (1) son dynamisme (2) la qualité de ses travaux (3) sa communication, visant à générer une véritable dynamique de recherche sur les maladies du sang auto-immunes chez les enfants, en France et à l’étranger.

 

La Championne Muriel HURTIS

Un talent incontestable :

C'est à Bondy, le 25 mars 1979, que Muriel Hurtis a poussé son premier cri. Née de parents guadeloupéens, c'est en Seine-Saint-Denis que la jeune fille grandira, avant de découvrir l'athlétisme au collège, par hasard. Poussée sur les stades par une amie pratiquant ce sport, Muriel se fait tout de suite remarquer par Patrick Royer, son professeur d'EPS.

En quelques mois de pratique, ses progrès sont sensibles et lui permettent de devenir championne de France sur 150 m. Sous la houlette de Georges Salom, elle s'essaye à la longueur avant de s'orienter vers le sprint. Sa progression est alors rapide et les titres s'accumulent dans les différentes jeunes catégories, à la fois en salle et en plein air où son gabarit (1,80 m - 68 kg) lui permet de mieux s'exprimer.

En 1998, après avoir obtenu son baccalauréat en sciences médico-sociales, elle décroche l'or sur 200 m et l'argent dans le relais 4 x 100 m, aux championnats du Monde juniors à Annecy. Un an plus tard, chez les seniors, Muriel obtient de nouveau la seconde place sur 4 x 100 m lors des championnats du Monde à Séville. Cette même année, elle s'adjuge le record de France, toujours dans le relais (42"06), mais aussi celui du 200 m en salle (22"84) et rejoint le groupe d’entraînement de Jacques Piasenta.

En février 2000 à Gand (Belgique), Muriel confirme son potentiel en étant sacrée championne d'Europe en salle sur 200 m à 20 ans, son premier titre majeur chez les seniors.

Muriel se lance en 2002 dans des études de comptabilité-gestion en suivant des cours par correspondance. Elle est désormais entraînée par Guy Ontanon. Elle réalise le triplé à la Coupe d'Europe (100 m, 200 m et 4 x 100 m), demeure invincible sur 200 m et vient même pointer le bout de son nez sur 100 m (10''96). Elle remporte le titre européen sur 200m et en relais (4x100m) à Munich.

En 2003, elle devient vice-championne du monde du 200m en salle avant de décrocher l’or (en 41’’78, record de France) avec ses coéquipières du relais 4x100m lors des Mondiaux en plein air à Paris.

Des millions de téléspectateurs ont suivi avec une vive émotion la finale du sprint 200m où Muriel Hurtis affronte l’Américaine Kelly White. La tribune était remplie de jeunes enfants de la Seine-Saint-Denis venus encourager leur Championne qui s’implique depuis longue date pour les jeunes et pour la promotion de l’athlétisme dans ce département.

Populaire et exceptionnellement humaine :

Dans une autre vie, Muriel Hurtis se serait bien vue infirmière en pédiatrie ou puéricultrice. Son caractère doux s'y prêterait sans doute. Les records et les récompenses ne lui tournent absolument pas la tête, elle vit toujours chez ses parents.

Aujourd’hui, ce rêve d’enfant se réalise au plus haut niveau, car en tant que Marraine de l’AFSE elle représentera l’espoir pour les enfants et devient source de dynamisation pour les médecins et chercheurs.

Le palmarès de Muriel Hurtis :

Championne du monde du relais 4x100m (2003), médaille de bronze en 2001 et d’argent en 1999
Vice Championne du monde du 200m en salle
Championne d’Europe du 200m et du 4x100m
Double championne d’Europe du 200m en salle (2002 et 2000)
- Recordwoman de France du 60m, 200m en salle et du 4x100m en plein air